Accéder au contenu principal

DIY: shampoing sec

Il vous est sûrement déjà arrivé (surtout si vous êtes une fille) d'avoir, un matin, la flemme de vous laver les cheveux. Vous décidez donc de les attacher, bien plaqués pour qu'on ne voit pas qu'ils sont gras à la racine... Mais saviez-vous que c'est mauvais, de s'attacher trop souvent les cheveux? Et oui! Car l'élastique les sert et en conséquent ça les empêche de pousser et ça les fragilise...

Voici donc une recette facile à faire (30 secondes montre en main) pour un shampoing sec écologique et économique!



Ingrédients:
  • 1 cuillère à soupe de bicarbonate de soude (je vous avais dit qu'il ressortirait rapidement cet ingrédient!) ou d'amidon de maïs
  • Quelques gouttes d'huiles essentielles (moi j'utilise la mandarine rouge car elle a des propriétés antiseptiques et relaxantes mais aussi parce que ça sent bon mit avec l'ingrédient qui suit!)
  • 2 cuillères à café de chocolat en poudre (peut varier selon la teinte de vos cheveux. N'en mettez pas du tout si vous êtes blonde)
  • Un pot à épices ou si vous n'en avez pas, faîtes comme moi, récupérez un bocal et à l'aide d'un petit clou et d'un marteau, percez le couvercle!

La préparation est très simple, mélangez le bicarbonate de soude et la poudre de cacao en écrasant bien les grumeaux souvent formés par le bicarbonate de soude pour que le mélange soit homogène. Ajoutez les gouttes d'huile essentielle. Mélangez de nouveau. Refermez votre bocal, c'est près à l'emploi!

Saupoudrez tout simplement le dessus de votre chevelure, laissez agir quelques minutes puis brossez la tête en bas. Vous pouvez désormais sortir les cheveux au vent et propres!

Commentaires

  1. Donc pour les blondes, c'est simplement du bicarbonate de soude et de l'huile essentielle? :) Savez-vous combien de temps la mixture reste utilisable? :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement! Je prépare une mixture dans un petit bocal que je peux réutiliser pendant un mois, on peut dépasser mais la mixture devient plus forte au niveau de l'odeur après de délais passé.

      Supprimer
  2. Super l'idée du couvercle percée. Je suis blonde et je fais un mélange Bicarbonate de soude + amidon de maïs + argile verte. J'ai jamais essayé avec les huiles essentielles : à tester.

    RépondreSupprimer
  3. moi il m'est arrivé d'utiliser de l'argile verte en poudre ou du talc....ce qui marche très bien aussi! je ne sais pas ce que ça donne si on rajoute de l'huile essentiel mais j'éviterai en cas de réaction chimique!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suis d'accord ! je réalise cette recette avec un peu d'argile blanche (mois agressive que la verte) et ça fait le job ! Quelques gouttes d'huiles essentielles comme le tee trea ou la lavande ne fait de réaction chimique (pour ma part, j'ai encore mes cheveux!), ça permet aussi de donner un plus d'odeur ;)

      Supprimer
  4. le bicarbonate de soude est le même que le bicarbonate alimentaire ?

    RépondreSupprimer
  5. Merci ! Ça me donne bien envie de tester mais j'ai peur qu'après le brossage, mes boucles ne reviennent pas... Ya une technique spéciale pour les boucles ?

    RépondreSupprimer
  6. le chocolat en poudre doit etre degraisser ou pas merc de repondre au plus vite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'utilise un chocolat en poudre normal et pas de soucis avec!

      Supprimer
  7. je conseille l'utilisation d'un pinceau à blush. j'ai essayé plein de poudres alimentaires, indiennes, etc et c'est surtout le pinceau qui a fait toute la différence pour moi. moins de résidus, moins visible et même pas besoin de brosser derrière l'appli, pour ma part.

    RépondreSupprimer
  8. Je suis curieuse : est-ce que le cacao a des effets bénéfiques sur les cheveux ou c'est simplement pour la coloration? Pour l'instant, j'utilise de la poudre pour bébé quand j'ai les cheveux gras, mais j'aimerais bien essayé ta recette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas pour ma part c'est vraiment pour aller avec la teinte des cheveux!

      Supprimer
  9. Bonjour,
    J'avais essayer poudre de cacao et maizena, et ca m'avait laissé les cheveux poisseux j'avais trouvé... contrairement à la maizena toute seule... j'avais loupé un truc ? Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bizarre je n'ai jamais eu cette sensation... Retentez l'expérience!

      Supprimer
  10. Cool, merci pour cette recette, je vais essayer. J'avais déjà tenté avec juste maïzena, c'était la cata... J'en avais mal appliqué a priori.
    Mon truc c'est plutôt d'éviter de les laver (quitte à les attacher quelques jours - au final ils poussent quand même plus vite qu'avant et j'en perd beaucoup moins) : http://ecologie-citadine.com/arretons-de-pourrir-nos-cheveux-et-la-planete-bref-arretons-de-les-laver/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Saupoudrer c'est bien mieux et comme proposé plus haut avec un pinceau!

      Supprimer
  11. bonjour,
    merci pour tous ces partages et ce pur blog.
    Moi pour les shampoings sec c'est du talc et pour les shampoing humide du rasshoul et pour tout le reste du corps aussi d'ailleurs.
    A bientot.
    Anneso

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai jamais essayé! Le talc me fait un peu peur pour ma part mais le rhassoul j'en ai entendu que du bien! :)

      Supprimer
  12. Je viens d'en faire, je vais le tester cette fin de semaine! :)
    J'ai vraiment hâte de voir si ça fonctionne! :D

    RépondreSupprimer
  13. Moi de dit le cacao c mieux non sucré et bio car c mieux pour les cheveux cacao non sucré et je prend un cabouki pour l appliqué

    RépondreSupprimer
  14. J aime bien merci à toi pour cette astuces car j utilisé celui du commerce mais j avais envie de naturel car j avais plus que ça en produit dégue et toxique fini maintenant j adore l odeur que sa laisse 😁

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vrai sureau vs faux sureau (+ recettes)

Aujourd'hui nous avons profité du beau temps pour aller se promener à Boulogne. Lorsqu'on a l’œil averti, on peut y trouver tout un tas de plantes sauvages comestibles dont la fleur de sureau. Mais il faut savoir qu'il existe une plante qui fait beaucoup penser au sureau et qui se trouve être une plante toxique. Je vais donc vous montrer comment les différencier afin de ne pas vous tromper lors d'une prochaine balade. Sureau noir ( Sambucus nigra ): comestible vs sureau yèble ( Sambucus ebulus ) toxique Les feuilles Chez le sureau noir, les feuilles sont bombées en leur centre alors que celles du sureau yèble sont plutôt allongées. Un autre signe se trouve en dessous de la feuille du sureau noir, la couleur est gris-vert très prononcé alors que le dessus est tout simplement vert. Attention à ne pas se fier uniquement à cet aspect car lorsque l'on n'a pas les deux spécimens sous les yeux, la différenciation est assez difficile.  (à gauche: su

Mon super engrais à base de peau de banane

J'en ai parlé dans un live instagram il y a quelques jours et vous êtes nombreu.ses à me demander la recette. Alors pour éviter d'avoir à la répéter plusieurs fois, j'ai décidé de la mettre ici pour que vous puissiez la retrouver quand bon vous semble. Voici ma recette d'engrais à base de peau de banane.

Menstruations, fini le jetable, je passe au durable!

La parution de cet article était prévue depuis quelques temps et c'est assez incroyable car ce mardi 26 avril sur la chaine France 5 a été diffusé un documentaire choquant sur un objet intime que toutes les femmes connaissent: le tampon. On y découvre le témoignage de deux jeunes femmes qui ont frôlé la mort. Après de longues heures passées à l’hôpital avec des médecins qui ne savaient pas d'où venait leur mal, on a finalement découvert qu'une infection de leur utérus s'était développé et qu'il fallait les opérer de toute urgence. Même si leur cas et celui de nombreuses femmes n'est pas réellement connu comme un SCT (syndrome du choc toxique) suite au port du tampon, ce documentaire prouve que cet objet si intime ne veut pas tant que ça notre bien, au contraire.