Accéder au contenu principal

Retour de vacances

Voilà une semaine que je suis rentrée de mon escapade en Aubrac. Passer d'un calme divin à une affluence de gare, c'est compliqué, mais comme je vis maintenant en banlieue loin de l'agitation parisienne, le blues du retour a été assez court. D'autant plus que j'ai tout de suite repris le boulot et les nombreuses commandes de mariage occupent bien assez l'esprit la journée!

Pour ceux qui me découvrent tout juste, avant de partir en vacances, je m'étais lancé un défi: éteindre mon smartphone pendant 15 jours afin de profiter pleinement de mon temps libre et de ma famille.

Mission réussie? Pas totalement... 

Mais je suis plutôt fière de mon parcours! A part mon petit écart, j'ai respecté le temps de connexion tous les jours et je me retrouve même, depuis, à désactiver mon téléphone chez moi!

Mais revenons au récit de mes vacances! Il n'a pas spécialement fait beau pendant mon séjour... Mais nous avons tout de même trouvé tout un tas d'activités à faire même par temps de pluie!

Dans ma famille, on aime bien manger. Alors on aime aussi beaucoup cuisiner! J'ai eu l'occasion de préparer une tarte aux mûres, une tarte aux myrtilles, un gâteau aux noix et même un English Breakfast! Nous avons aussi préparé quelques confitures pour l'hiver.




Nous sommes allés aux champignons! Car qui dit pluie ne dit pas forcément rester chez soit! Dans nos coins secrets, nous avons ramassé une belle quantité de girolles et de trompettes de la mort que nous avons fait sécher pour pouvoir en remporter en région parisienne pour les sauces et potages d'hiver! Le champignon (anťhurus) rouge en photo ci-dessous n'est pas comestible mais tellement particulier d'aspect que ça valait une photo!



Le samedi matin j'ai accompagné ma mère au marché de Saint Geniez D'Olt. Raphaël, notre boulanger, y tient un stand où il y vend son pain (un véritable régal), des tartes et vienoiseries qui n'ont rien à envier aux bonnes boulangeries parisiennes! Et en plus, c'est bio et le pain est disponible à la coupe!




Les jours de beau temps, nous avons aidé au jardinage! Nous avons désherbé le gravier de la cour avec une technique infaillible: l'eau bouillante. Et nous avons ramassé les oignons, échalotes, pommes de terre, tomates et courgettes, puis replanté pour l'hiver poireaux, choux, brocolis et blettes.




Comme il a souvent fait humide, les amphibiens étaient de sortie et moi, ravie de pouvoir les observer et parfois même les attraper (sans leur faire de mal bien sûr)!



Le soir, lorsque que nous n'étions pas de sortie, nous avons pu re-découvrir certains jeux comme le monopoly, le cochon qui rit, les dominos et le mille bornes.

Et lors de la brocante du village de ma mère,  j'ai fait l'acquisition d'un superbe sécateur que j'espère garder toute ma vie (du moins il durera plus longtemps que ceux que l'on trouve chez tous les fleuristes!).

Et voici en vrac quelques photos des alentours et autres close-ups!









J'espère que vous avez vous aussi passé de bonnes vacances et surtout les vacances que vous souhaitiez car pour ma part, je ne rentre peut-être pas bronzée mais je suis reposée et c'est ce que je voulais!

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Mon super engrais à base de peau de banane

J'en ai parlé dans un live instagram il y a quelques jours et vous êtes nombreu.ses à me demander la recette. Alors pour éviter d'avoir à la répéter plusieurs fois, j'ai décidé de la mettre ici pour que vous puissiez la retrouver quand bon vous semble. Voici ma recette d'engrais à base de peau de banane.

Recette: Caroube viennois

Pour les personnes qui ne connaîtraient pas la poudre de caroube, il s'agit d'un substitut au chocolat beaucoup plus local puisque l'arbre qui fait les gousses de caroube pousse sur tout le pourtour méditerranéen. Son goût est proche de celui du chocolat avec une petite note de caramel en plus. J'ai trop repoussé la publication de ma recette alors je profite de cette période pour vous la partager une bonne fois pour toutes !

Vrai sureau vs faux sureau (+ recettes)

Aujourd'hui nous avons profité du beau temps pour aller se promener à Boulogne. Lorsqu'on a l’œil averti, on peut y trouver tout un tas de plantes sauvages comestibles dont la fleur de sureau. Mais il faut savoir qu'il existe une plante qui fait beaucoup penser au sureau et qui se trouve être une plante toxique. Je vais donc vous montrer comment les différencier afin de ne pas vous tromper lors d'une prochaine balade. Sureau noir ( Sambucus nigra ): comestible vs sureau yèble ( Sambucus ebulus ) toxique Les feuilles Chez le sureau noir, les feuilles sont bombées en leur centre alors que celles du sureau yèble sont plutôt allongées. Un autre signe se trouve en dessous de la feuille du sureau noir, la couleur est gris-vert très prononcé alors que le dessus est tout simplement vert. Attention à ne pas se fier uniquement à cet aspect car lorsque l'on n'a pas les deux spécimens sous les yeux, la différenciation est assez difficile.  (à gauche: su