Accéder au contenu principal

Une vie sans gâchis: l'électricité et la lumière


Je trouve n'avoir que trop souvent évoqué le gaspillage alimentaire et pas suffisamment le reste. C'est pour cela que j'ai décidé de publier une fois par mois un article sur les différentes économies que l'on peut appliquer chez soit ou au travail, et facilement! Avec ces petits conseils, vous arriverez à faire des économies sur votre facture d'eau et d'électricité, vous préserverez à votre échelle les ressources de la planète devenues très rares et vous aurez rapidement oublié les efforts du début car ces gestes deviendront pour vous assez vite naturels!

L'électricité


C'est au cours du 18ème siècle que l'électricité a été découverte. Avant on vivait au rythme du soleil et on se chauffait uniquement au bois. De nos jours, l'énergie électrique est présente dans les pays industrialisés à partir de sources principalement hydrauliques, nucléaires et thermiques. Nous sommes désormais devenus dépendants de cette énergie. Le matin c'est notre téléphone portable qui nous réveille, notre bouilloire qui chauffe l'eau de notre thé, le métro qui nous conduit sur notre lieu de travail et pour les 3/4 d'entre nous, l'ordinateur est notre principal instrument de travail. Si nous n'avons pas encore conscience de l'importance de cette ressource, tous les mois, la facture nous fait reprendre conscience de sa valeur.


Que faire pour utiliser l'électricité de façon raisonnable ?

  • Pour commencer, méfiez-vous de la fonction "mise en veille" de vos appareils électriques. C'est cette fonction qui consomme le plus d'énergie (3/4 de l'énergie requise d'un appareil).

  • Favorisez les appareils de qualité. Il vaut mieux mettre le prix dans un objet qui va durer longtemps, être bien classé énergiquement et efficace que peu cher et de mauvaise qualité.

  • Favorisez les choses faites manuellement. Prenez les escaliers plutôt que l'ascenseur si vous ne montez pas trop haut, lavez à la main les petites quantités de linge, écrasez à la fourchette les légumes pour une purée, évitez les salles de sport et pratiquez un sport extérieur, etc.
  • Coupez l'électricité générale à chaque fois que vous partez en week-end ou en vacances.


  • Ne surchargez pas trop vos multi-prises. Branchez par exemple sur l'une d'entre elles votre TV, chargeur d'ordinateur portable lorsque vous vous en servez et une lumière. 

  • Pensez à toujours couvrir vos casseroles et poêles du début à la fin de la cuisson. Vous pouvez même couper vos plaques électriques un peu avant la fin du temps de cuisson, les aliments finiront de cuire avec la chaleur restante.

La lumière

Que faire pour utiliser au mieux les nombreuses sources de lumière?

  • Pensez à éteindre les lumières et appareils électriques à chaque fois que vous quittez une pièce. 


  • Installez des ampoules à basse consommation dans les pièces que vous fréquentez le plus. Au moins 2h d'affilée seulement car il vaut mieux éviter de trop allumer/éteindre ces ampoules à cause du temps d'attente pour la pleine puissance. 

  • Installez les meubles que vous utilisez le plus (ex: plan de travail, bureau, canapé) près de vos fenêtres. Ainsi vous profiterez au maximum de la lumière naturelle. 

  • Évitez de peindre vos murs avec des couleurs sombres.

  • Dépoussiérez régulièrement vos ampoules. La saleté absorbe la lumière et augmente la consommation d'énergie. 

Commentaires

  1. Juste attention quand on coupe tout en partant en week-end ou vacances, il est important que la VMC tourne pour ventiler ! Je conseillerais plutôt d'avoir des multiprises avec interrupteur (ce qui est un peu pénible, c'est la diode) pour les désactiver quand on part, et de forcer le chauffe-eau à s'éteindre (juste qu'on ne pourra pas avoir d'eau chaude avant le jour suivant notre retour, mais généralement c'est pas gênant) : il suffit de basculer le bouton sur 0, on peut mettre 1 à notre retour pour le forcer à réchauffer tout de suite, il repassera en auto le soir venu pour se recaler sur les heures creuses/pleines (si on a ce système).

    RépondreSupprimer
  2. Voici quelques unes de mes petites astuces : l'hiver j'aere la maison lorsque le soleil inonde les fenêtres cela évite de trop refroidir la maison et l'été ( je suis en provence ) les volets sont rabattus vers 9 h30 et pas besoin de ventilateurs. Je fait tourner lave vaisselle et lave linge pendant les heures creuses. N'ayant pas vraiment de vis à vis je viens de décrocher les voilages il fait clair plus longtemps.Je n'ai pas remplacé ma


    boulloire électrique, je fait toujojrs cuire plusieurs choses en même dans le four à chaleur tournante par exemple aujourd'hui des croutons de pain avec le reste de pain dhier, le poisson pour midi et des rondelles d'aubergines de mon panier producteurs avec simplement un filet dhuile d'olive, je gagne ainsi de l'énergie et du temps pour les repas suivant...
    Depuis notre déménagement plus de sèche linge non plus, je surveille le vent et en plein hiver je rentre le linge devant le radiateur la nuit et le matin tout et sec et personne n'a rien vu.
    Et puis depuis peu plus de sèche cheveux : ils sont court... hihi.
    Merci du partage bon week-end zakka

    RépondreSupprimer
  3. Grrrr fais et non fait ..... lol

    RépondreSupprimer
  4. J'ai gagné une vingtaine d'euros sur mes factures depuis que j'éteins mes appareils en veille.C'est déjà ça.
    Depuis que mon aspirateur a rendu l'âme, j'utilise un balai que j'adore, il ne prend pas de place et me fais gagner du temps.De plus, il ne me casse pas les oreilles puisqu'il est silencieux. J'utilise la casserole pour chauffer l'eau et un thermos pour l'utilisation d'eau chaude dans la journée.J'utilise rarement mon sèche-cheveux car je frise naturellement et cela plait autour de moi. Bonne journée

    RépondreSupprimer
  5. Très bon article, c'est bien d'aborder ce sujet là aussi. C'est tellement important et ton article est très concret.
    Il y a aussi ne pas ouvrir les volets trop tôt et les fermer trop tard l'hiver, éviter le sèche linge (beaucoup n'en ont pas, comme ça c'est réglé)... Mais tu en as déjà beaucoup dit.
    Bises,
    Marie

    RépondreSupprimer
  6. ah mais c'est fou comme nous sommes sur la même longueur d'onde!!! http://100objets.blogspot.fr/2015/03/des-moments-sans-electricite-ou-sans.html

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mon super engrais à base de peau de banane

J'en ai parlé dans un live instagram il y a quelques jours et vous êtes nombreu.ses à me demander la recette. Alors pour éviter d'avoir à la répéter plusieurs fois, j'ai décidé de la mettre ici pour que vous puissiez la retrouver quand bon vous semble. Voici ma recette d'engrais à base de peau de banane.

Recette: Caroube viennois

Pour les personnes qui ne connaîtraient pas la poudre de caroube, il s'agit d'un substitut au chocolat beaucoup plus local puisque l'arbre qui fait les gousses de caroube pousse sur tout le pourtour méditerranéen. Son goût est proche de celui du chocolat avec une petite note de caramel en plus. J'ai trop repoussé la publication de ma recette alors je profite de cette période pour vous la partager une bonne fois pour toutes !

Vrai sureau vs faux sureau (+ recettes)

Aujourd'hui nous avons profité du beau temps pour aller se promener à Boulogne. Lorsqu'on a l’œil averti, on peut y trouver tout un tas de plantes sauvages comestibles dont la fleur de sureau. Mais il faut savoir qu'il existe une plante qui fait beaucoup penser au sureau et qui se trouve être une plante toxique. Je vais donc vous montrer comment les différencier afin de ne pas vous tromper lors d'une prochaine balade. Sureau noir ( Sambucus nigra ): comestible vs sureau yèble ( Sambucus ebulus ) toxique Les feuilles Chez le sureau noir, les feuilles sont bombées en leur centre alors que celles du sureau yèble sont plutôt allongées. Un autre signe se trouve en dessous de la feuille du sureau noir, la couleur est gris-vert très prononcé alors que le dessus est tout simplement vert. Attention à ne pas se fier uniquement à cet aspect car lorsque l'on n'a pas les deux spécimens sous les yeux, la différenciation est assez difficile.  (à gauche: su