Accéder au contenu principal

Zéro déchet et festival de musique

La saison des festivals est officiellement ouverte. Comme ces lieux ne sont pas spécialement réputés pour être les plus propres après le passage de milliers de personnes en l'espace de quelques jours, certains d'entre vous se demandent comment ils pourraient faire en sorte de ne pas contribuer à la pollution du site qu'ils vont occuper le temps d'un week-end, voici une liste des indispensables du parfait festivalier zéro déchet (végan ok) constituée par mes soins (pour 3 jours de festival):


Vaisselle:
  • Un verre en inox 25cl (car tous les festivals ne proposent pas les verres en plastique consignés)
  • Une cuillère à soupe
  • Une gourde
  • Deux tupperware vides (pour les repas)
  • Un plus petit tupperware (pour le dessert et les petits creux)

Nourriture:
  • Le jus de deux citrons pressés (à diluer dans un verre d'eau chaque matin pour détoxifier votre corps, désinfecter votre bouche et vous apporter un peu de vitamines C)
  • Une pochette remplie de biscuits secs (pour le petit déjeuner)
  • Une pochette remplie de fruits secs (pour les petits creux de la journée)
  • Une pochette remplie de graines de tournesol et de raisins secs ou cranberry (pour les salades)
  • Un tupperware rempli d'olives noires
  • Un tupperware rempli de semoule
  • Un tupperware rempli de lentilles
  • Un pot de tomates séchées
  • Un bocal rempli de sauce vinaigrette
  • Un bocal rempli de compote

Chaque matin (enfin par matin vous imaginez de quelle heure je parle en temps de festival), préparez votre ration pour le repas du midi et du soir dans vos tupperwares. Pourquoi ne pas faire le mélange à l'avance? Car les aliments pré-mélangés se dégradent plus vite. 


Hygiène:
  • Un bloc de savon
  • Une préparation de shampoing sec
  • Votre brosse à dent et un flacon d'huiles essentielles de menthe
  • Pour les filles qui ont leurs règles (ouais c'est le moment super délicat), pensez à emporter une bouteille d'eau avec vous au moment d'aller dans les fameuses toilettes bien rudimentaires et dégueulasses que la plupart des festivals s’efforcent à nous faire subir (si le votre a des toilettes sèches c'est bingo!) car pour rincer votre cup c'est mieux de ne pas avoir à le faire en public. En revanche on vous accorde le droit d'avoir avec vous un flacon de produit désinfectant!
  • Un tube de crème solaire bio
  • Un bloc de pierre d'alun ou un peu de bicarbonate de soude pour vos aisselles 
  • Un rouleau de papier toilette
  • Un mouchoir en tissus (la poussière peut faire des choses extraordinaires avec votre nez...)

Divers:
  • Une lampe torche à dynamo pour éviter de se prendre les pieds dans les fils de la tente des voisins
  • Mettre votre téléphone en mode avion lorsque vous n'en avez pas besoin peut prolonger la durée de sa batterie sinon vous pouvez toujours vous procurer un chargeur portable qui vous évitera la queue aux bornes de chargement. 
 Crédit photos: Pukkelpop 2012

Commentaires

  1. C'est une belle liste du festivalier sans déchets!
    Par contre, comment tu fais pour passer la sécurité avec ton gobelet métallique, tes tupperwares et ta bouteille d'eau? Dans la plupart des festivals que j'ai fait, ils confisquent les bouchons à l'entrée des sites de concert et remballent les contenant fermés (je cite : pour la "sécurité" des artistes : vous imaginez si vous lancez la bouteille fermée sur scène?)...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le gobelet télescopique passe inaperçue et pour ce qui est des gourdes je n'ai pas eu de problème jusqu'ici. Lauren du blog trash is for tossers arrive bien à faire rentrer un bocal en verre. Pour les bouteilles d'eau il y a une technique infaillible cacher le bouchon dans son soutien gorge ou dans ses chaussures ils sont très débiles sur ce point pour la "sécurité des artistes" parce qu'on peut balancer n'importe quoi en fait, tu choppes un cailloux et c'est bon après tout. Les tupperwares passent aussi vu que la nourriture est quelque chose de vital.

      Supprimer
    2. Tu as toutes les astuces :) (on se doute bien que les bouchons des bouteilles, c'est pour pouvoir vendre plus de boissons sur le site). Sinon, pour les boissons, j'utilise un "camel bag". à l'entrer ils sniffent juste pour vérifier que c'est pas de l'alcool.

      Supprimer
    3. yes en effet le camel bag est une super idée aussi! ils sont vraiment bête quand même parce qu'on pourrait balancer n'importe quoi d'autre même des pierres qui se trouvent directement sur les lieux des festivals ahah!

      Supprimer
  2. Merci pour cette liste !

    Il me semble que les gobelets plastique sérigraphiés spécialement pour le festival ne peuvent pas être effacés pour resservir lors d'un autre festival. C'est quelque chose de peu clair sur les sites de location/vente de gobelets plastique. Du coup je me dis que ces gobelets plastique sont beaucoup de plastique pour rien encore une fois (alors qu'on nous présente cela comme un truc génial). Quelqu'un en sait plus ?

    Arrives-tu à conserver plusieurs jours les lentilles et la semoule par temps chaud ?

    Bon festival ! Ségolène

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme c'est fermé hermétiquement aucun risque de dessèchement des aliments, c'est pour ça que je ne propose pas d'emporter des tomates fraiches ou un concombre car ils sècheraient trop vite au soleil. Pour les gobelets sérigraphiés en effet c'est dommage que les festivals ne proposent pas les mêmes plusieurs années consécutives, il y aurait donc une enquête à mener sur leur moyen de recyclage post festival mais je pense que si vous apportez un verre que vous avez gardé ce qui compte pour eux c'est de vendre le maximum de boissons alors ils ne regarderont pas quel type de verre tu leur propose!

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vrai sureau vs faux sureau (+ recettes)

Aujourd'hui nous avons profité du beau temps pour aller se promener à Boulogne. Lorsqu'on a l’œil averti, on peut y trouver tout un tas de plantes sauvages comestibles dont la fleur de sureau. Mais il faut savoir qu'il existe une plante qui fait beaucoup penser au sureau et qui se trouve être une plante toxique. Je vais donc vous montrer comment les différencier afin de ne pas vous tromper lors d'une prochaine balade. Sureau noir ( Sambucus nigra ): comestible vs sureau yèble ( Sambucus ebulus ) toxique Les feuilles Chez le sureau noir, les feuilles sont bombées en leur centre alors que celles du sureau yèble sont plutôt allongées. Un autre signe se trouve en dessous de la feuille du sureau noir, la couleur est gris-vert très prononcé alors que le dessus est tout simplement vert. Attention à ne pas se fier uniquement à cet aspect car lorsque l'on n'a pas les deux spécimens sous les yeux, la différenciation est assez difficile.  (à gauche: su

Mon super engrais à base de peau de banane

J'en ai parlé dans un live instagram il y a quelques jours et vous êtes nombreu.ses à me demander la recette. Alors pour éviter d'avoir à la répéter plusieurs fois, j'ai décidé de la mettre ici pour que vous puissiez la retrouver quand bon vous semble. Voici ma recette d'engrais à base de peau de banane.

Menstruations, fini le jetable, je passe au durable!

La parution de cet article était prévue depuis quelques temps et c'est assez incroyable car ce mardi 26 avril sur la chaine France 5 a été diffusé un documentaire choquant sur un objet intime que toutes les femmes connaissent: le tampon. On y découvre le témoignage de deux jeunes femmes qui ont frôlé la mort. Après de longues heures passées à l’hôpital avec des médecins qui ne savaient pas d'où venait leur mal, on a finalement découvert qu'une infection de leur utérus s'était développé et qu'il fallait les opérer de toute urgence. Même si leur cas et celui de nombreuses femmes n'est pas réellement connu comme un SCT (syndrome du choc toxique) suite au port du tampon, ce documentaire prouve que cet objet si intime ne veut pas tant que ça notre bien, au contraire.