Zéro déchet: 5 trucs à piquer aux pays nord africains

Bon ok j'ai triché cette fois-ci et j'ai un peu mis tous les pays situés au nord du désert du Sahara dans le même sac mais je tenterai de me rattraper quand je m'y connaîtrais un peu plus en alternatives zéro déchet et écologiques dans chaque pays. Pour celles et ceux qui nous rejoignent, j'ai dernièrement posté un article sur 5 trucs à piquer aux japonais en rapport avec le mode de vie zéro déchet et l'écologie au sens large du terme. Bref j'ai décidé de vous faire un peu voyager et cette fois-ci on par au Maghreb!


Fouta

La fouta est une serviette en coton tunisienne qui aurait été rapportée d'Inde. On s'en sert pour s'enrouler le corps en entrant au hammam et on se sèche également dedans. L'avantage c'est qu'elle sert également de paréo, nappe, plaid ou divers linge de maison. Autre point positif, elle sèche plus vite que les serviettes auxquelles nous sommes habitués et surtout, elle vieilli mieux. 


Aker Fassi

Utilisé par les femmes Berbères pour le jour de leur mariage, l'Aker Fassi est probablement l'un des plus anciens rouges à lèvres utilisés dans le monde. Il est fabriqué à partir de pétales de coquelicots séchés et broyés puis appliqué sur une pierre. On peut donc l'utiliser comme rouge à lèvres mais aussi comme blush sur les joues. Les pétales de coquelicot possèdent des principes actifs qui apportent notamment une hydratation, adoucissent et sont également anti rides. 


Henné

Le Henné, aussi appelé Lawsonia inermis est une plante probablement originaire d'Iran et Mésopotamie. Il a été importé en Égypte sous la XXeme dynastie. La version neutre provient de Cassia italica. Le premier sert notamment à obtenir une teinte cuivrée pour les cheveux et recouvre même les cheveux blancs. Le second sert de masque capillaire pour apporter vigueur, volume et brillance aux cheveux. Il est aussi très bon pour lutter contre les problèmes de cuir chevelu comme les démangeaisons et pellicules. Il serait également un traitement naturel anti poux (j'attends les témoignages).  


Miswak

Cet objet n'est certes pas local mais il mérite quand même d'être mentionné. Le Miswak ou Siwak est la racine d'un arbre nommé Salvadora persica. Cet arbre originaire du Moyen-Orient fourni en effet au travers de ses racines une bonne brosse à dents écologique. Il est tellement apprécié par son efficacité qu'on en disait du bien jusqu'en Inde dès 500 avant notre Ère. Son utilisation serait également renforcerait même la gencive, protègerait les dents contre le tartre et faciliterait la digestion. 


Khella

Cette plante de la famille des Apiacées était déjà utilisée dans l'Egypte antique pour traiter l'asthme et les calculs rénaux. Une fois séchée, la fleur est utilisée comme cure-dent notamment au Maroc. Lors de son utilisation, elle libère également des substances bonnes pour les personnes ayant des gencives sensibles. Si le Maroc, c'est un peu loin, la plante pousse également dans le sud de la France et jusqu'en Charente Maritime. Alors pourquoi ne pas partir à la recherche de cette merveille la prochaine fois que vous partez en vacances?

Avez-vous déjà essayé ces alternatives?


Les photos proviennent de Pinterest alors assez difficile de trouver l'auteur d'origine. N'hésitez pas à vous manifester si j'ai utilisé une de vos photos pour cet article.

Commentaires

  1. On a tout à gagner à s'inspirer des autres cultures... personnellement, je pratique le hénné (notamment pour la coloration et ses vertus nourissantes pour les cheveux) et il y a quelques temps, j'ai offert une fouta à ma soeur, lorsqu'elle est partie en rando dans le désert, pour que cela lui serve à la fois de drap de bain, d'écharpe et de plaid (elle a d'ailleurs testé et approuvé). Je ne connaissais pas les autres pratiques, mais j'aime beaucoup l'idée de la poudre de coquelicot. Sinon côté zéro-déchet dans les pays du Magreb, savais-tu que le Maroc a adopté une loi interdisant les sacs plastiques et que du coup, tout le monde se balade avec son sac en non-tissé (souvent distribué par les commerçants)? C'est ma mère qui a fait pas mal de voyages à Rabat pour son travail qui me l'a indiqué. Après, il faut voir si tous jouent vraiment le jeu, mais rien que le principe, je trouve ça super!
    Bonne semaine à toi.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    sympa de découvrir des pratiques d'autres secteurs géographiques.
    Le Fouta n'est pas trop rèche par rapport à nos serviettes en éponge ?

    Par contre pour le khella, une remarque, au niveau médicinal, on a déjà beaucoup de plantes locales efficaces et souvent oublié!
    Peut être le préciser pour éviter d'encourager l'achat de khella en ligne!

    Pour finir, peut être rappelé que tout médicament comme toute plante médicinal a ses contre indications.
    Donc ne le consommer qu'en connaissance de cause.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu un fouta pour Noël il est doux et donc bien moins rêche que mes vieilles serviettes de toilette. Et comme précisé dans l'article, il a l'avantage de sécher très vite et il est esthétique ��. Du coup, j'utilise de moins en moins mes serviettes de bain.

      Supprimer
  3. trop bien ce retour, merci ! à tester tout ça !

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire