Accéder au contenu principal

Mode éthique: Ama Ella lingerie

Soutien-gorge Ama Ella
Mon triangle bra "Delicate" - Sittelle torchepot de dos
Lorsqu'on parle de mode éthique, on pense rarement aux sous-vêtements alors que c'est le premier tissu qui touche notre peau lorsqu'on s'habille (ou alors c'est que vous êtes Superman). Il y a quelques mois j'ai fait la découverte de la marque Ama Ella lingerie dont je suis tombée directement amoureuse de part leur collection minimaliste et leur motif floral adorable...

Julie, l'une des deux fondatrices de cette marque, m'avait proposé d'essayer une de leurs culottes et j'étais tellement fan que j'ai également commandé le soutien gorge qui va avec! Leurs sous-vêtements sont faits uniquement à partir de coton GOTS et OEKO-TEX certifié bio, non OGM ce qui veut dire qu'il n'y a pas d'utilisation d'engrais chimiques ni de pesticides et donc moins d'eau et d'énergie utilisée pour sa production.

Mais ce n'est pas tout. Ama Ella est également une marque de sous-vêtements éthique qui ne fait fabriquer ses pièces qu'en Europe. Par exemple, ma culotte est fabriquée au Portugal et mon soutien gorge en Angleterre dans un atelier social à but non lucratif qui emploi des jeunes femmes pour leur apprendre à développer leur savoir-faire au sein de l'industrie textile (ils ont aussi un atelier en Espagne). La marque favorise l'emploi local et a une politique de sécurité et de santé très stricte via l'Organisation internationale du travail (IOL), agence spécialisée de l'ONU: traçabilité de production,  pas d’esclavage moderne ni de travail d'enfants, salaires décents, sécurité au travail, respect et dignité. 

Lara et Julie les fondatrices d'Ama EllaUne des couturières de la marque
Lara et Julie, les deux fondatrices d'Ama Ella - Une couturière avec le sigle "I made your clothes"

Ce qui me plaît chez Ama Ella en dehors de ces critères, c'est le fait que leurs sous-vêtements sont, en plus d'être très confortables, magnifiques! J'ai jusque là vu peu de marques de lingerie bio et éthique sortir des basiques. Bien que les basiques soient également utiles, j'aime aussi avoir un ensemble chic et romantique. Car on s'habille pour les autres mais aussi pour soi! Les petits plus dans leurs sous-vêtements, c'est la doublure du tissu du soutien gorge qui évite le problème des seins qui pointent lorsqu'il fait un peu froid, de plus, il n'y a pas d'étiquette bien gênante comment on les connait mais un logo inscrit à l'encre à l'intérieur et ça c'est vraiment top!

Depuis, je fais parti de leurs ambassadrices, vous pouvez lire mon profil: ici (anglais seulement) et j'ai également contribué à leur blog pour un article en anglais: 5 tips for a zero waste lifestyle. J'ai toujours été très difficile avec les vêtements et sous-vêtements et je suis d'autant plus exigeante maintenant que je cherche à limiter mon impact environnemental et social. Alors je suis vraiment ravie lorsqu'en plus de trouver la perle rare, un lien aussi fort se crée entre une marque et moi. Vous l'aurez compris, Ama Ella et moi c'est le début d'une grande histoire d'amour!

Sittelle TorchepotCulotte Ama Ella
Sittelle Torchepot de face - Ma culotte "Sweet"


Qu'est-ce qui compte le plus pour vous dans une marque de sous-vêtements?



* Culotte offerte par la marque

Commentaires

  1. merci pour la découverte, ça m'intéresse grandement ! au prochain achat de culottes, je passe par eux, c'est certain ! (quant aux soutifs, j'aurais aimé il y a qq années, mais là je suis passée au no-bra et pas de retour en arrière prévu !)

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Vrai sureau vs faux sureau (+ recettes)

Aujourd'hui nous avons profité du beau temps pour aller se promener à Boulogne. Lorsqu'on a l’œil averti, on peut y trouver tout un tas de plantes sauvages comestibles dont la fleur de sureau. Mais il faut savoir qu'il existe une plante qui fait beaucoup penser au sureau et qui se trouve être une plante toxique. Je vais donc vous montrer comment les différencier afin de ne pas vous tromper lors d'une prochaine balade. Sureau noir ( Sambucus nigra ): comestible vs sureau yèble ( Sambucus ebulus ) toxique Les feuilles Chez le sureau noir, les feuilles sont bombées en leur centre alors que celles du sureau yèble sont plutôt allongées. Un autre signe se trouve en dessous de la feuille du sureau noir, la couleur est gris-vert très prononcé alors que le dessus est tout simplement vert. Attention à ne pas se fier uniquement à cet aspect car lorsque l'on n'a pas les deux spécimens sous les yeux, la différenciation est assez difficile.  (à gauche: su

Mon super engrais à base de peau de banane

J'en ai parlé dans un live instagram il y a quelques jours et vous êtes nombreu.ses à me demander la recette. Alors pour éviter d'avoir à la répéter plusieurs fois, j'ai décidé de la mettre ici pour que vous puissiez la retrouver quand bon vous semble. Voici ma recette d'engrais à base de peau de banane.

Menstruations, fini le jetable, je passe au durable!

La parution de cet article était prévue depuis quelques temps et c'est assez incroyable car ce mardi 26 avril sur la chaine France 5 a été diffusé un documentaire choquant sur un objet intime que toutes les femmes connaissent: le tampon. On y découvre le témoignage de deux jeunes femmes qui ont frôlé la mort. Après de longues heures passées à l’hôpital avec des médecins qui ne savaient pas d'où venait leur mal, on a finalement découvert qu'une infection de leur utérus s'était développé et qu'il fallait les opérer de toute urgence. Même si leur cas et celui de nombreuses femmes n'est pas réellement connu comme un SCT (syndrome du choc toxique) suite au port du tampon, ce documentaire prouve que cet objet si intime ne veut pas tant que ça notre bien, au contraire.