5 gestes zéro déchet faciles: la cuisine

Pour celles et ceux qui voudraient se lancer dans le zéro déchet mais ne savent pas par quel bout commencer, j'ai décidé de vous concocter une petite série d'astuces à mettre facilement en place pour réduire ses déchets au quotidien. Sachez avant toute chose que le zéro parfait n'existe pas dans une société telle que la notre. Il ne s'agit pas de perfection mais de choses qui peuvent être perfectionnées. En mettant en place des petits gestes pour réduire vos déchets, vous faites déjà parti du mouvement zéro déchet. Nous avons tous des contraintes liées à nos vies et à notre situation géographique, alors soyons bienveillants envers les autres et envers nous-même. Aujourd'hui, on commence avec la cuisine!

Crédit photo: Litterless | Ambatalia Fabrics
  • Favoriser l'achat en vrac
L'achat en vrac ça ne parle peut-être pas à tout le monde mais on peut aussi dire "à la pesée". Au lieu d'acheter un article, par exemple des lentilles, dans un emballage carton avec un poids pré-déterminé par l'industriel, vous allez pouvoir les acheter mais dans la quantité dont vous avez besoin. En gros vous allez adapter les quantité à votre foyer. Le vrac se trouve souvent dans les magasins bios ou spécialisés mais certaines grandes enseignes s'y sont également mises récemment. Sur place, vous avez des pochettes en papier mises à votre disposition que vous allez pouvoir réutiliser jusqu'à ce qu'elles craquent mais le mieux sera de se fournir en pochettes en tissu lavables, là elles s'utiliseront à l'infini si vous en prenez soin. C'est difficile au début car on oublie une fois sur deux de partir avec ses pochettes mais on s'y fait rapidement et après ça devient un geste automatique! Sachez que vous pouvez également apporter vos propres contenants (bocaux en verre ou tupperware) pour les aliments humides tels que la viande pour les non végétariens ou les olives par exemple.

Crédit photo: Pinterest |  Zero Waste Home
  • Préférer le bois, l'inox et le verre
Ces trois matières sont des matières nobles et donc souvent de bonne qualité mais surtout non nocives pour votre santé. Car dans le zéro déchet, on combat surtout le plastique utilisé à outrance. Le plastique est une matière qui lorsqu'elle est chauffée ou quand elle vieilli a tendance soit à migrer vers vos aliments, soit à s’effriter en micro particules plastique et à se retrouver donc dans nos aliments ou dans l'eau que l'on boit. Alors évidemment, il n'est pas question de balancer tous vos objets en plastique d'un seul coup mais de voir quelles sont les priorités de changement et surtout de faire en fonction de ce que votre porte monnaie peut aussi vous permettre.

Crédit photo: Etsy | Appartment Therapy
  • Arrêter l'essuie-tout jetable
L'essuie-tout c'est bien pratique mais qu'est-ce que ça consomme comme mètres de papier et donc d'arbres et d'eau pour le produire. En vous créant un petit stock de torchons, vous aurez le même rendu et en échange, vous ferez des économies dans votre porte-monnaie, moins d'arbres seront abattus et moins d'eau sera gaspillée.

 Crédit photo: Elle Fr | Moral Fibres
  • Cuisiner les épluchures
Oui, vous m'avez bien lue. Le zéro déchet c'est aussi une question de gaspillage alimentaire. On ne s'en rend pas compte mais dans nos poubelles se cachent des trésors. Selon Global Gâchis, c'est 137kg de nourriture qui sont gâchés par an et par personne en France. De quoi faire quelques repas supplémentaires quand même... Alors en cuisinant vos fanes de carottes ou de radis (en soupes ou quiches), en faisant du bouillon avec les queues de légumes et couches d'oignons, ou encore en faisant des chips avec les épluchures de pommes, on réduit énormément le gaspillage et en plus on fait des économies et de belles découvertes culinaires!

Crédit photo: Lydia Nichols | Pinterest
  • Compostez
Bien sûr, il arrivera des moments où certaines épluchures et certaines fanes ne seront pas cuisinables, alors pourquoi ne pas se mettre au compost? C'est vrai qu'envoyer à l'incinérateur ou à la décharge de l'or pour les cultures potagères, c'est vraiment dommage. J'ai écrit un article sur les différentes façons de composter que l'on soit à la campagne ou en ville. Vous trouverez bien une méthode qui vous convient! C'est par ici!



Quelle astuce vous paraît la moins facile à mettre en place? Y en a-t-il que vous faites déjà? Avez-vous des conseils à donner aux novices?

Commentaires

  1. quel article intéressant. j'avoue que je ne fais pas tout entre la cuisine des épluchures que je ne sais pas trop faire mais effectivement le plus dur pour moi c'est le plastique! je remplace petit à petit.....
    j'ai hâte de lire les astuces de tout le monde
    merci

    RépondreSupprimer
  2. Je ne cuisine pas les épluchures
    j en utilise certaines pour le ménage mais c est tout. Privilégiant le local au bio, je préfère éviter.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour ces idées ! je n'ai pas encore testé la cuisine des épluchures mais pourquoi pas ! tout part au composteur !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire