5 gestes zéro déchet faciles: la salle de bain

by - janvier 15, 2019

Pour celles et ceux qui voudraient se lancer dans le zéro déchet mais ne savent pas par quel bout commencer, j'ai décidé de vous concocter une petite série d'astuces à mettre facilement en place pour réduire ses déchets au quotidien. Sachez avant toute chose que le zéro parfait n'existe pas dans une société telle que la notre. Il ne s'agit pas de perfection mais de choses qui peuvent être perfectionnées. En mettant en place des petits gestes pour réduire vos déchets, vous faites déjà parti du mouvement zéro déchet. Nous avons tous des contraintes liées à nos vies et à notre situation géographique, alors soyons bienveillants envers les autres et envers nous-même. L'article précédent était sur la cuisine, aujourd'hui, on continue avec la salle de bain!


  • Passez aux cosmétiques solides
Ce qui produit le plus de déchets dans nos salles de bain, ce sont bien les cosmétiques. Les gels douches, shampoings, après-shampoings, soins, crèmes hydratantes et j'en passe. Tout est conditionné dans des flacons en plastique. Et si je vous disais qu'il existait des produits qui ont la même efficacité et qui pourtant n'ont besoin d'aucun emballage? En effet, tous les produits que l'on trouve normalement en hypermarché existent en version solide. Je m'explique, on connaît encore tous le savon, c'est un produit solide que l'on utilise pour se laver les mains ou le corps. En bref, c'est l'équivalent du gel douche mais sans emballage (en général car les hypermarchés les emballent aussi). Et bien comme le savon, il existe des versions solides pour le soins des cheveux et du corps. Évidemment, on ne les trouvera pas facilement en hypermarché, mais il existe plein de super marques naturelles, locales et soucieuses de l'environnement qui proposent ces produits. J'ai d'ailleurs fait un article avec mes marques et produits préférés ici!


  • Changez de brosse à dents
On dit qu'il faut changer sa brosse à dent tous les 3 mois. Mais saviez-vous que chaque année, c'est pas moins de 4,7 milliards de brosses à dents qui se retrouvent dans les décharges ou les océans? Heureusement, il existe deux alternatives, à vous de décider celle qui vous conviendra le mieux. La première est certes toujours en plastique mais elle est à tête interchangeables. C'est-à-dire qu'au lieu de jeter la brosse entière, seule la tête est jetée. Je dis jetée mais en réalité, la plupart des marques qui proposent ces produits ont un système de recyclage, il suffit de renvoyer la tête usagée et elle sera transformée avec ses copines en bancs de jardin par exemple. La deuxième solution est en bambou. Du moins son manche. Le bambou est une plante herbacée qui a l'avantage d'avoir une croissance très rapide, elle est très résistante à l'humidité et est évidemment compostable. Il faut en revanche penser à ôter les poils et les placer dans un sac avant de les jeter à la poubelle car malheureusement, eux ne se recyclent pas encore. Le manche quant à lui peut servir à nommer les plantes à la maison ou dans le potager ou tout simplement aller au compost.

  • N'achetez plus d'élastiques
Vous avez les cheveux longs et avez parfois besoin de vous les attacher. Et bien souvent, vous en perdez la moitié quand vous fouillez dans votre sac à main ou quand votre chat a décidé que ce serait ses jouets préférés. Pour ma part, j'ai arrêté d'en acheter car le sol de nos rues en est jonché! Alors évidemment on ne vas pas en ramasser un qui serait trop proche d'une crotte chien ou un autre qui est déjà en très mauvais état. Mais vous serez impressionné de voir la quantité d’élastiques abandonnés une fois que vous aurez commencé. On se fait très rapidement un stock avec ces trouvailles! Il n'y a qu'à les passer en machine avant de les utiliser et le tour est joué! Et pour les filles qui portent des collants, ceux qui sont usés peuvent être découpés en petites bandes pour vous attacher les cheveux et même faire des bandeaux.


  • Essuyez-vous différemment
Là on est plutôt aux toilettes mais comme beaucoup de français ont les toilettes dans la salle de bain autant regrouper les deux sujets. On n'y pense pas beaucoup, à vrai dire on n'y pense pas du tout, mais les toilettes sont un lieu de gros gaspillage. Déjà parce qu'on fait nos besoins dans de l'eau propre alors que des millions de gens dans le monde n'ont pas accès à l'eau potable. Mais ensuite parce que lorsqu'on s'essuie, on utilise des quantités de papier toilette fait la majeure partie du temps à partir de ressources propres, c'est-à-dire à partir d'arbres fraîchement coupés pour nos popotins. Heureusement il existe des alternatives, que vous serez plus ou moins prêts à accepter. Commençons par la plus facilement acceptable: favoriser le papier toilette recyclé, ça ne change pas beaucoup nos habitudes mais en revanche, ça sauve beaucoup d'arbres d'une mort certaines. Ensuite, on peut aussi passer à la douchette, c'est un dispositif que l'on rajoute au réservoir des toilettes et qui permet de se laver les parties intimes après avoir fait nos besoins. C'est très répandu dans les pays nord africains et en Asie. On avait d'ailleurs un peu le même système en France il y a encore peu de temps: le bidet! La dernière qui est certainement la plus difficile à accepter surtout quand on se lance, c'est les lingettes lavables. Pour ma part je l'ai fait un certain temps pour la petite commission mais pour la grosse je n'ai jamais sauté le pas.


  •   Ne gaspillez plus l'eau
Ça peut paraître normal pour certains mais pour beaucoup, laisser l'eau couler pendant qu'on se lave les mains ou que l'on se brosse les dents est un geste normal. En réalité, on gaspille beaucoup d'eau lorsqu'on fait ça et fatalement c'est le porte-monnaie qui en prend un coup. De même lorsqu'on prend un bain. Les japonais ont d'ailleurs une façon très différente de la nôtre de prendre des bains. Au lieu d'aller directement dans l'eau, ils se douchent préalablement pour que la famille entière puisse profiter du bain chaud. De plus, ils n'utilisent pas de sels de bains+ Alors la prochaine fois, pensez à couper l'eau!



Quelle astuce vous paraît la moins facile à mettre en place? Y en a-t-il que vous faites déjà? Avez-vous des conseils à donner aux novices?



You May Also Like

8 commentaires

  1. J'ai arrêté d'acheter des élastiques il y a plusieurs années, et c'est vrai qu'il suffit de se baisser et de faire son marché ! J'en ai récupéré une dizaine comme ça, c'est fou. Une fois lavés à l'eau et au savon ils sont nickels.
    J'ai également adopté les savons à froids depuis plusieurs années, j'ai appris à les faire lors d'un atelier et c'est devenu une passion. Quel fierté de se laver avec un produit que l'on a élaboré de A à Z ! :)
    J'utilise aussi uniquement le bicarbonate de soude comme déo, je suis bluffée de son efficacité.
    Le seul point noir de mon côté est le papier toilette... Pas encore prête à sauter le pas des linettes lavables :/
    Mais plus tard, qui sait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chaque chose en son temps tu fais déjà pas mal de truc ! Chapeau pour le savon fait maison !

      Supprimer
  2. Bonjour, cela fait un moment que je lis avec beaucoup d'intérêt tes articles sans jamais commenter. Moi aussi j'ai commencé par la salle de bain/WC pour réduire les déchets. Nous utilisons du papier toilette recyclé depuis longue date mais me désespère d'en trouver de bonne qualité avec emballage papier (ou sans emballage...). L'idée des lingettes pour la petite commission me trotte dans la tête. Nous sommes au shampoing solide depuis 2 ans maintenant (malheureusement emballé à notre biocoop), j'en recherche un sans emballage qui nous convienne autant... Nous utilisons du savon au lait d'anesse aussi. Les brosses à dents de nos filles ont été remplacées récemment pas des brosses à dents en bambou compostables (nous, nous utilisons des brosses à dents électriques). Me reste à remplacer les tubes de crèmes quand ils seront finis (pour corps, main, lèvres), d'ailleurs si tu as des marques à me conseiller, je suis preneuse ;-).
    Merci beaucoup pour ces articles supers intéressants. Moi aussi, je commence à communiquer sur les alternatives zéro déchet sur mon blog (de couture à la base). Au plaisir d'échanger à ce sujet ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ! Je réponds avec BEAUCOUP de retard et j'en suis désolée... Pour les crèmes main, corps, visage tu peux y aller les yeux fermés avec la marque Cozie bio !

      Supprimer
  3. ici aussi on est passé au solide pour certains produits (mais toujours emballés au magasin bio, malheureusement), au PQ recyclé quand j'en trouve, à la brosse à dent bambou, on ne prend jamais de bains et on coupe toujours l'eau durant les lavages, mais on reste tributaire de ce que les magasins locaux proposent - ce n'est pas toujours idéal (emballages !!). Et je ne pense pas que faire venir des commandes par la poste de produits meilleurs en termes d'emballages ou composition soit très pertinent au total ... donc on en reste à des solutions de "moins pire" !!

    RépondreSupprimer
  4. Hello,

    Je suis complètement adepte des cosmétiques solides, je ne me vois plus sans mes SAF ou mon shampoing solide dans la salle de bain !

    Par contre pour la brosse à dents, j'aime trop le système électrique, je ne pourrais pas repasser à une brosse manuelle. J'attends impatiemment une brosse à dents qui s'utilise comme une électrique mais sans batterie et sans pile et en plastique recyclé, je me dis que c'est mieux que rien car elle est censée durer une vie !

    J'adore l'alternative de la douchette, je n'ai pas encore testé, mais ça doit être quand même plus pratique que les lingettes lavables avec lesquelles j'aurais plus de mal.

    Merci encore pour ces astuces !

    Bises
    Justine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'avantage des brosses électriques c'est que les têtes sont interchangeables ! Autant l'utiliser au moins jusqu'à ce que la batterie lâche définitivement !

      Supprimer