Le T-shirt Propre se met aux matières recyclées

by - septembre 04, 2019


Saviez-vous qu'un T-shirt parcours en moyenne 48 000 km avant d'arriver dans votre penderie ? Pour faire face à ce problème environnemental, Fabien et Mathieu, deux aveyronnais ont décidé de créer le marque de t-shirt et de concentrer les étapes de fabrication dans le sud de la France. C'est ainsi que Le T-shirt Propre est né ! Leurs t-shirt sont Made in France et bios. Mais depuis cet été, ils ont lancé leur nouvelle gamme recyclée à partir de bouteilles en plastique et coton. Et c'est de cette gamme que je vais vous parler aujourd'hui !

Imaginez un terrain de football rempli de déchets plastique. Vous y êtes ? C'est ce que l'Homme déverse dans la nature chaque seconde dans le monde. Que faire donc du plastique déjà présent sur Terre ? Le brûler ? L'enterrer ? Le T-Shirt Propre a décidé de contribuer à son recyclage en créant une collection de t-shirts fais à partir de 5 bouteilles en plastique et 120g de coton recyclés.

Le coton recyclé provient des bennes à vêtements, dont 61% sont en bon état et donc parfaitement portables, 3% sont trop abîmés et impossibles à recycler, à ce moment ils sont transformés en combustibles, mais 36% sont quant à eux recyclables. C'est dans ces 36% que la marque pioche pour créer une fibre de coton recyclée. Le plastique recyclé quant à lui provient de bouteilles pêchées en mer dans les filets qui ne font pas la distinction entre un poisson et un déchet. Au lieu de le relâcher en mer, le déchet est collecté puis transformé en bobine de fil. Les matières sont ainsi mélangées pour former leurs beaux t-shirt. Vous avez toutes les étapes détaillées ici !


J'ai longtemps refusé de porter des vêtements et accessoires de mode faits à partir de matières recyclées ou upcyclées quand elles contenaient du polyester car je ne voulais favoriser que les matières 100% naturelles. Dans un monde parfait, les vêtements ne seraient en effet qu'en matières naturelles. Mais nous ne vivons pas dans un monde parfait. Nous vivons dans un monde où seulement 9 % des déchets produits sont recyclés, 12 % sont incinérés et 79 % sont accumulés dans des décharges ou dans la nature. Nous vivons dans un monde où, d'ici 2050, tous les animaux marins auront ingéré au moins une fois du plastique avant de mourir. Nous vivons dans un monde où 448 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année. Nous vivons dans un monde ou chaque minute, près d'1 million de bouteilles plastique sont vendues. (sources: National Geographic).⁠



Sur les photos, nous portons avec Pierre les modèles homme et femme en gris chiné col rond mais ils existent aussi en col V et en coloris différents (bleu canard, corail, rouge et bleu roi). Petite précision pour les vegans, la petite pièce en bas du t-shirt est en plastique recyclé, ce n'est pas du cuir !

Si la démarche de la marque est imparfaite, elle n'est pas moins honorable. L'apport en plastique est actuellement indispensable pour avoir une fibre de coton recyclée stable. Les vêtements recyclés ou upcyclés peuvent être une alternative pour les personnes ayant un petit budget et désirant encourager la mode éthiques. Car les matières naturelles et locales telles que le lin ou le chanvre coûtent cher. Sans compter que pour produire un t-shirt en coton neuf, il faut en moyenne 2500L d'eau alors que pour sa version recyclée, seulement 50L d'eau suffisent (source: Slo We Are) !⁠

Alors si des marques conscientes des enjeux écologiques comme Le T-shirt Propre pouvaient encourager de plus grandes à réfléchir à des méthodes de fabrication plus vertueuses par le biais du recyclage des matières, le monde se porterait déjà bien mieux.⁠


Connaissez-vous des marques qui pratiquent le recyclage de matières ?
Que pensez-vous du concept ?


* article sponsorisé par Le T-shirt Propre

You May Also Like

7 commentaires

  1. voilà une démarche intéressante ... malgré tout, quand on lit cela https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2019/09/01/co2-eau-microplastique-la-mode-est-l-une-des-industries-les-plus-polluantes-du-monde_5505091_4355770.html on voit que le synthétique, même recyclé, n'a pas fini de polluer ... je précise que le fait que je mentionne cet article n'est pas une critique, j'ai parfaitement conscience, comme tu le dis, que les solutions imparfaites sont déjà une manière d'avancer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et il n'y a pas de mal à apporter une critique tant qu'elle est constructive ! Nous sommes parfaitement d'accord et merci pour ce lien qui apporte un peu plus à cet article !

      Supprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  3. Bonsoir, Gudrun Sjoden propose des collants et leggings en polyester recyclé.
    Autre forme de recyclage : elle a également proposé dernièrement des gilets conçus avec des fins de bobines.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer