Tour du monde zéro déchet: rencontre avec Gittemary

by - octobre 17, 2019


Hello vous tou.te.s ! Je sais que j'ai été peu active sur le blog ces derniers temps mais je reviens avec une série d'articles qui je l'espère vous plaira tout autant qu'à moi. En effet, j'ai commencé à interviewer des blogueu.se.s zéro déchet du monde entier car j'ai toujours aimé l'ouverture sur le monde mais je voulais également montrer les difficultés que l'on peut rencontrer en étant zéro déchet ailleurs dans le monde.Nous irons donc dans des pays tels que le Japon, les Etat-Unis ou encore l'Egypte mais aujourd'hui, c'est direction le Danemark à la rencontre de la très souriante Gittemary !

Gittemary, je la suis depuis plusieurs années. J'adore sa joie de vivre, ses stories zéro prise de tête où elle danse comme une folle mais aussi la décoration de son appartement et ses recettes de cosmétiques zéro déchet. Son univers est assez proche du mien, on aime toutes les deux les plantes et les tatouages ! Mais je me demandais un peu comment se passait le zéro déchet dans son pays et comment elle arrivait à surmonter les épreuves. Voici notre échange.

Coucou Gittemary ! Tout d'abord, peux-tu te présenter aux lecteur.trice.s de ce blog ? Quand as-tu commencé à t'intéresser au zéro déchet et quel a été le déclencheur pour toi ?

Je m'appelle Gittemary, j'ai 25 ans et je vis à Aalborg au Danemark. J'ai commencé à m'intéresser au zéro déchet au cours de mon deuxième semestre à l'université et je développe depuis un mode de vie durable sous toutes ses formes. Quand j'ai commencé à faire des recherches sur la pollution et la consommation de plastique, j'ai appris que chaque morceau de plastique qui a jamais été produit existe et existera toujours sous une forme ou une forme, et en regardant la quantité de plastique que j'utilisais quotidiennement, je n'avais d'autre choix que de changer mes habitudes. Ce savoir alimente ce travail sur moi-même depuis lors.


Comment se passe la gestion des déchets dans ton pays ? Existe-t-il des structures pour le recyclage du plastique, du verre ou du carton ? As-tu facilement accès au compostage des déchets organiques ?

Au Danemark, nous aimons penser que notre programme de recyclage est parmi les meilleurs au monde, nous parlons de notre pays comme si nous faisions tout ce que nous pouvons, mais à peine 30% du plastique que nous envoyons au recyclage est réellement recyclé. Nous avons la possibilité de recycler le verre, le papier, le métal et le plastique, et le compostage devient une option, mais c'est encore très minime. Beaucoup de Danois ne savent pas ce qu'il advient de nos déchets, nous supposons qu'ils sont soit recyclés, soit brûlés, et beaucoup sont brûlés. Mais nous expédions également nos déchets vers des décharges à ciel ouvert en Europe et en Asie.

Quelles sont les difficultés que tu as pu rencontrer au quotidien pour réduire tes déchets ? Que pensent tes amis/famille/collègues de ton engagement ? Est-ce qu'ils te soutiennent ?

J'ai tellement de chance d'avoir des amis et de la famille autour de moi qui me soutiennent et me comprennent, et souvent ils sont aussi inspirés à faire des changements dans leur quotidien.

Quel type de magasin offrant des produits non emballés sont disponibles dans ta ville/pays ? Quels sont les produits les plus faciles à trouver sans emballage chez toi ?

Nous avons très peu de magasins de vrac au Danemark, pas plus de 5 répartis dans tout le pays, je pense. Mais à Aalborg, nous avons un marché fermier que j'adore, j'y trouve la plupart de mes fruits et légumes vendus sans emballages. Les épiceries conventionnelles offrent de plus en plus de produits à faible teneur en plastique, ce qui facilite la vente en vrac de pain, sauces, pâtes et autres produits secs en vrac, en carton ou en verre.


Quelles sont tes adresses préférées (zéro déchet / magasins d'alimentation / durable / restaurants) au Danemark ?

J'adore le marché du LØS à Copenhague, c'est le magasin de vrac où je vais habituellement quand je suis en ville. Raa Aarhus est un petit magasin en vrac plus proche de ma ville natale. A Aalborg, nous avons Ubat Veggie et Pla:nt, des restaurants végétariens et végans qui sont absolument fantastiques.

Y a-t-il des objets traditionnels de ton pays qui sont zéro déchet ? Quels sont tes essentiels en matière de zéro déchet au quotidien ?

Tous les jours, j'utilise mon sac en toile, ma bouteille d'eau réutilisable, ma barre de shampoing, mon contenant en acier inoxydable et une tonne de bocaux en verre pour la cuisson et le rangement. Au Danemark, nous aimons fermenter et mariner toutes sortes de légumes, ce qui est une sorte de zéro déchet, parce que de cette façon on peut avoir nos aliments préférés de saison, toute l'année.

Qui sont tes inspirations zéro déchet ?

J'ai appris à connaître tant d'êtres humains étonnants et inspirants tout au long de mon voyage sans déchets. Ce sont quelques-unes de mes connaissances les plus inspirantes et les plus précieuses : @BlueOllis @Nour.Livia @GirlGoneGoneGreen @Going.Zero.Waste @EcoGoddess @EarthWanderess

Un petit message pour les français.es qui vont te lire ?

(Gittemary s'est mise à écrire en français) J'essaie de le faire en français, désolée pour ça lol. Ne vous demandez pas si vous pouvez vivre sans quelque chose; demandez-vous si la commodité est plus importance que la durabilité. Que pourriez-vous éviter à partir de maintenant ?


Merci à Gittemary pour le temps accordé à cette interview. Vous pouvez la retrouver sur instragram: @gittemary, sur son blog gittemary.com et sur sa chaîne YouTube Gittemary.

J'ai hâte de partager avec vous d'autres témoignages de ce monde. D'ailleurs, n'hésitez pas à me dire ce que vous pensez de ce format et aussi, j'aimerais vous faire participer à cet échange lors s'il y a des questions que vous aimeriez poser aux prochain.e.s blogueur.euse.s (sur le thème "comment ça se passe ailleurs dans le monde ?"), vous pouvez les poser en commentaire. Je les poserai à mon tour.

* Les photos sont toutes de Gittemary, merci de ne pas les utiliser sans son autorisation.

You May Also Like

1 commentaires

  1. Merci pour cet échange très intéressant! Je trouve que tes questions ont été pertinentes et j'ai été surprise par quelques réponses! (je pensais notamment qu'au niveau du recyclage, c'était beaucoup plus élevé que ça!). Une super idée!

    RépondreSupprimer