Accéder au contenu principal

In the Moodz !

moodz culotte menstruelle

Non, je ne vais pas vous parler de mon amour pour le jazz et ce morceau de Glenn Miller "In The Mood", bien que je dois avouer que depuis que j'ai découvert les culottes de règles, chaque période menstruelle est vécue comme un concert dans les années 40 avec la pression sociale exercée sur les femmes et minorités en moins. Aujourd'hui je vais vous parler de Moodz, "la culotte française qui change les règles" !

A votre avis, j'ai plus peur d'avoir un accident sur ces beaux draps blancs à cause de mes règles ou bien en renversant ma tasse de Lait d'or à base de curcuma ? Depuis que je suis passée aux culottes périodiques il y a 1 an, je suis tellement sereine à l'idée d'avoir mes règles. Aucun risque de fuite, tout est bien contenu et aucune mauvaise odeur à l'horizon ! D'autant plus qu'il s'agit d'une alternative écologique aux protections conventionnelles qui, je le rappelle, sont mauvaises pour l'environnement mais aussi pour la santé des personnes qui les portent (syndrome du choc toxique, mycoses, etc.).

De plus, ces alternatives ont déclenché en moi un sentiment de fierté et a levé tous les tabous que j'avais au sujet des règles et de ma féminité. Comme si le fait de voir apparaître autre chose que ce que l'on voit à la télé depuis des décennies avait annulé ce sentiment de gène et de honte à l'égard des règles. Je parle avec grande joie des coupes et culottes menstruelles aux personnes autour de moi, qu'elles soient femmes, hommes et autres genres. Les règles touchent 1 personne sur 2 dans ce monde, il n'y a donc pas de raison qu'elles soient tabouisées !

moodz culotte menstruellemoodz culotte menstruelle

Ce que j'ai apprécié chez Moodz c'est le fait qu'iels proposent une culotte 100% coton (voir photo ci-dessus) dans 3 coloris différents et pour tous les flux (absorption entre 6h et 12h). Moi qui ai un peu de mal avec les matières synthétiques, je trouve que c'est bien d'avoir un peu de coton dans mon tiroir à sous-vêtements, d'autant plus durant mes règles. Il existe aussi un modèle très joli avec deux empiècements en plumetis doré comme sur la photo ci dessous. De quoi apporter un peu de glamour pendant cette période pas toujours très agréable pour les personnes réglées. Enfin, il existe aussi un tenga et une taille haute que je n'ai pas encore eu l'occasion de tester.

moodz culotte menstruellemoodz culotte menstruelle

Les modèles sont dessinés à Paris et les culottes fabriquées à côté de Lisbonne à partir de matières européennes. Et ça, le local, j'adore et j'adhère à 100% ! Voici comment elles font leur job: La première couche de tissu est en coton, c'est elle qui est en contact avec la vulve alors il faut que ce soit doux. C'est elle qui recueille et draine les menstruations vers la deuxième couche de tissu cette fois en bambou. Il est connu pour ses propriété absorbantes et anti-bactériennes. La dernière couche de tissu est une membrane imperméable qui retient le sang et évite les fuites. Pour ma part c'est adopté pour la vie ! Enfin, la marque est engagée contre la précarité menstruelle et reverse une partie de ses bénéfices à l'organisme CARE, association de solidarité internationale non confessionnelle, apolitique et indépendante.

Bien que les culottes menstruelles soient assez chères à l'achat, c'est un investissement très utile sur le long terme étant donné qu'elles se gardent plusieurs années. Pour Noël, la marque propose deux boxs à tarifs préférentiels comprenant 1 ou 2 culottes, 1 taille haute, un sac de lavage et une planche de stickers hyper fun représentant des vulves de Noël (je craque totalement dessus !). Alors si vous avez pour habitude de faire une liste de cadeaux à vos proches ou que vous souhaitez initier une cousine ou une copine aux culottes de règles, laissez-vous tenter !

Quel type de protection périodique utilisez-vous pendant vos règles ?
Avez-vous déjà essayé ou aimeriez-vous essayer les culottes de règles ?

* Partenariat rémunéré par Moodz


Commentaires

  1. j'en ai une aussi (marque Fempo) et j'apprécie, tout spécialement pour les séances de sport où les protections lavables (que j'utilise aussi) ne sont pas idéales ... c'est une idée qui semble tellement simple, et il a fallu attendre si longtemps pour la trouver !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ça oui pour les activités physiques c'est tellement la vie !

      Supprimer
  2. Aaaah...Vous allez me faire regretter d'être ménopausée!!
    Blague à part, j'aurais volontiers essayé! Comme vous le soulignez, plus d'un homme sur deux est une femme et peu d'ingénieurs, techniciens se sont penchés sur la question...
    Je me souviens avoir essayé des serviettes ergonomiques à la fin des années 70 créées par une gynécologue, il me semble, et vendues par 5 dans une boîte en carton...Mais elles étaient à jeter...
    On avance!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certain.es diraient que c'est un retour en arrière, pour moi on va clairement en avant et j'en suis vraiment très heureuse !

      Supprimer
  3. Je suis de plus en plus curieuse et intéressée par ces jolies culottes. Tout le monde en vante les mérites ! Personnellement je suis une adepte de la coupe + serviettes lavables. Mon dieu, ces deux alternatives aux produits empoisonnés ont révolutionné mes règles.
    Je suis enfin en phase avec mon corps, avec mes règles qui sont naturelles et je dis à toutes les femmes de franchir le cap. Les règles ne sont plus un calvaire pour moi. Je ne les redoute plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fou comme ça nous libère ces alternatives écologiques !

      Supprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mon super engrais à base de peau de banane

J'en ai parlé dans un live instagram il y a quelques jours et vous êtes nombreu.ses à me demander la recette. Alors pour éviter d'avoir à la répéter plusieurs fois, j'ai décidé de la mettre ici pour que vous puissiez la retrouver quand bon vous semble. Voici ma recette d'engrais à base de peau de banane.

Recette: Caroube viennois

Pour les personnes qui ne connaîtraient pas la poudre de caroube, il s'agit d'un substitut au chocolat beaucoup plus local puisque l'arbre qui fait les gousses de caroube pousse sur tout le pourtour méditerranéen. Son goût est proche de celui du chocolat avec une petite note de caramel en plus. J'ai trop repoussé la publication de ma recette alors je profite de cette période pour vous la partager une bonne fois pour toutes !

Vrai sureau vs faux sureau (+ recettes)

Aujourd'hui nous avons profité du beau temps pour aller se promener à Boulogne. Lorsqu'on a l’œil averti, on peut y trouver tout un tas de plantes sauvages comestibles dont la fleur de sureau. Mais il faut savoir qu'il existe une plante qui fait beaucoup penser au sureau et qui se trouve être une plante toxique. Je vais donc vous montrer comment les différencier afin de ne pas vous tromper lors d'une prochaine balade. Sureau noir ( Sambucus nigra ): comestible vs sureau yèble ( Sambucus ebulus ) toxique Les feuilles Chez le sureau noir, les feuilles sont bombées en leur centre alors que celles du sureau yèble sont plutôt allongées. Un autre signe se trouve en dessous de la feuille du sureau noir, la couleur est gris-vert très prononcé alors que le dessus est tout simplement vert. Attention à ne pas se fier uniquement à cet aspect car lorsque l'on n'a pas les deux spécimens sous les yeux, la différenciation est assez difficile.  (à gauche: su