Accéder au contenu principal

5 gestes zéro déchet faciles: dehors


necessaire à lunhc box zéro déchet

Pour celleux qui voudraient se lancer dans le zéro déchet mais ne savent pas par quel bout commencer, j'ai décidé de vous concocter une petite série d'astuces à mettre facilement en place pour réduire ses déchets au quotidien. Sachez avant toute chose que le zéro parfait n'existe pas dans une société telle que la notre. Il ne s'agit pas de perfection mais de choses qui peuvent être perfectionnées.  En mettant en place des petits gestes pour réduire vos déchets, vous faites déjà parti du mouvement zéro déchet. Nous avons tous des contraintes liées à nos vies et à notre situation géographique, alors soyons bienveillants les uns envers les autres et envers nous-même. Les articles précédents étaient sur la cuisine, la salle de bain et la salle à manger, aujourd'hui, on continue dehors (resto, à emporter, etc)!

  •  Commander "sans paille"
Lorsqu'on commande une boisson dans un bar ou un café, la plupart du temps, elle arrive avec une paille en plastique. Sachant que c'est un des déchets que l'on retrouve le plus dans les océans (avec les brosses à dents et les cotons tiges), il est temps d'arrêter d'utiliser un objet aussi inutile que celui-là. Les pailles en France devraient être bientôt interdites, mais soyons honnêtes, ça devait être la même chose pour les sacs plastiques et certains arrivent encore à contourner la loi. Alors en attendant, la prochaine fois que vous commandez une boisson, n'oubliez pas de demander "sans paille, s'il-vous-plaît"!

  • Emporter ses restes
Le gaspillage alimentaire ne concerne pas que les ménages mais bien tout le système alimentaire, du champ à l'assiette, et ça concerne aussi les restaurants. Lorsque je ne finis pas mon plat, et c'est assez fréquent car j'ai un appétit de moineau, je demande toujours un doggy bag pour remporter mes restes à la maison. Ça réduit le gaspillage alimentaire et ça me fait de quoi manger pour le lendemain!

  •  Apporter son mug et sa gourde
Les citadins sont principalement concernés pour ce point, beaucoup d'entre nous adorent prendre leur café à emporter le matin. Mais cet acte si anodin est en réalité générateur de déchets. Tous les matins, on repart d'une grande chaîne de café avec son expresso ou son chai latte dans la main mais multiplié par 365 jours ça fait beaucoup de cups jetables et jetées à la poubelle. Vous le découvrirez vite, les objets à usage unique sont les ennemis de la planète. Alors pourquoi ne pas apporter votre mug réutilisable? Certaines chaînes en vendent même et pratiquent une réduction sur votre boisson si vous apportez votre contenant. Et pour l'eau, c'est pareil, utilisez une gourde en inox au lieu de bouteilles en plastique.

  • Toujours avoir un cabas sur soi
Un cabas ou tote bag c'est hyper pratique, ça se plie et ça prend très peu de place dans un sac à main ou dans une poche de pantalon. Un achat imprévu et on est obligé d'accepter le sac que nous tend le vendeur pour repartir avec ses victuailles. Alors qu'avec un cabas, on évite les sacs en bioplastique ou en papier. Car même s'ils sont soit disant plus écologiques, n'oublions pas qu'il aura fallu de la matière première et beaucoup d'eau pour les produire! Alors que le cabas s'utilise à l'infini!

  • Refuser les échantillons
En faisant ses achats ou tout simplement en se baladant dans la rue, on croise très souvent des personnes qui nous proposent des échantillons gratuits dont on a pas forcément besoin. N'oubliez pas que si c'est gratuit, c'est que vous êtes le produit. Ne vous laissez pas amadouer par de telles techniques qui en plus de vous faire croire que vous en avez besoin, vous donnent des déchets dont vous allez être responsable.

Quelle astuce vous paraît la moins facile à mettre en place? Y en a-t-il que vous faites déjà? Avez-vous des conseils à donner aux novices?

Commentaires

  1. je fais déjà tout ça depuis longtemps, mais comment faire comprendre aux magasins d'arrêter VRAIMENT de donner des sacs ? les cabas vendus en caisse sont de plus en plus beaux, expres pour tenter la cliente!
    Et ce soir, quelle déception, même NOZ vend des sacs cabas à leur nom!!! avant il suffisait de servir des cartons laissés à l'entrée...
    et d'être prévoyant !

    RépondreSupprimer

Publier un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Mon super engrais à base de peau de banane

J'en ai parlé dans un live instagram il y a quelques jours et vous êtes nombreu.ses à me demander la recette. Alors pour éviter d'avoir à la répéter plusieurs fois, j'ai décidé de la mettre ici pour que vous puissiez la retrouver quand bon vous semble. Voici ma recette d'engrais à base de peau de banane.

Recette: Caroube viennois

Pour les personnes qui ne connaîtraient pas la poudre de caroube, il s'agit d'un substitut au chocolat beaucoup plus local puisque l'arbre qui fait les gousses de caroube pousse sur tout le pourtour méditerranéen. Son goût est proche de celui du chocolat avec une petite note de caramel en plus. J'ai trop repoussé la publication de ma recette alors je profite de cette période pour vous la partager une bonne fois pour toutes !

Vrai sureau vs faux sureau (+ recettes)

Aujourd'hui nous avons profité du beau temps pour aller se promener à Boulogne. Lorsqu'on a l’œil averti, on peut y trouver tout un tas de plantes sauvages comestibles dont la fleur de sureau. Mais il faut savoir qu'il existe une plante qui fait beaucoup penser au sureau et qui se trouve être une plante toxique. Je vais donc vous montrer comment les différencier afin de ne pas vous tromper lors d'une prochaine balade. Sureau noir ( Sambucus nigra ): comestible vs sureau yèble ( Sambucus ebulus ) toxique Les feuilles Chez le sureau noir, les feuilles sont bombées en leur centre alors que celles du sureau yèble sont plutôt allongées. Un autre signe se trouve en dessous de la feuille du sureau noir, la couleur est gris-vert très prononcé alors que le dessus est tout simplement vert. Attention à ne pas se fier uniquement à cet aspect car lorsque l'on n'a pas les deux spécimens sous les yeux, la différenciation est assez difficile.  (à gauche: su